Guide complet sur le référencement payant

Le référencement payant est la piste facile pour se tailler une position enviable sur les pages de Google. Il prend deux formes principales : l’achat de liens publicitaires à travers la campagne Adwords ou la sponsorisation du netlinking. Associé à un esprit marketing, le référencement payant se combine habituellement avec le référencement naturel.

Le référencement publicitaire à partir de l’achat de liens

L’achat de liens est l’offre la plus connue en matière de référencement payant. Il s’inscrit dans le cadre d’un programme médiatique ambitieux qui mise sur l’univers digital pour cibler des marchés. Le référencement sponsorisé met en scène deux groupes d’acteurs : l’annonceur, désignant l’agence de communication qui est responsable du message publicitaire et le donneur d’ordre, généralement une entreprise qui commandite les liens. Pour cela, l’annonceur est tenu d’acheter des mots-clés sur Google, Bings ou Yahoo… Il faut mentionner la campagne Google Adwords, qui a acquis droit de cité grâce au prestige du moteur de recherche. Moyennant une somme d’argent, le site s’affichera en tête des pages de recherche naturels. Par cette action, le trafic est optimisé et l’entreprise prendra de l’envol, grâce à l’effet d’entraînement de la publicité sur la demande globale.

Le référencement payant, pratique et efficace en certaines circonstances

Ce qui séduit dans le référencement payant, c’est qu’il propulse le site à vive allure et laisse envisager un retour économique important. Quoi qu’il en soit, un site n’a pas du tout intérêt à dépendre des liens sponsorisés pour maintenir sa E-réputation. Trop coûteux à entretenir, il ne doit être utilisé qu’à titre occasionnel :

  • Communiquer sur la naissance d’un nouveau produit
  • Réagir contre une chute de popularité, en lançant une action publicitaire fulgurante
  • Développer une stratégie de pénétration commerciale ; en cette occasion, la campagne Adwords est une étape quasi obligée, en particulier pour les secteurs soumis à une forte pression concurrentielle.
  • Tirer profit des pics saisonniers pour accroître les niveaux de vente. Il en est ainsi des sociétés de transport, des unités hôtelières ou encore des locations de vacances. Durant une période de l’année, ils pourront être amenés à payer une certaine somme pour sponsoriser leur référencement.

Le coût du référencement

Le tarif des liens publicitaires est basé sur le principe du coût par clic. Google enregistre automatiquement le nombre de clics accomplis sur chaque site. Ainsi, le prix à payer dépendra de la quantité du trafic : chaque clic produit sur le spot publicitaire sera rémunéré à Google.